ETAPE 8 : La paroisse, famille de familles

La paroisse : famille de familles

« Je bénirai ceux qui te béniront ; celui qui te maudira, je le réprouverai. En toi seront bénies toutes les familles de la terre. » Gn 12, 3

Dans l’Écriture

Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers ni des gens de passage, vous êtes concitoyens des saints, vous êtes membres de la famille de Dieu, car vous avez été intégrés dans la construction qui a pour fondations les Apôtres et les prophètes ; et la pierre angulaire, c’est le Christ Jésus lui-même.

En lui, toute la construction s’élève harmonieusement pour devenir un temple saint dans le Seigneur.

En lui, vous êtes, vous aussi, les éléments d’une même construction pour devenir une demeure de Dieu par l’Esprit Saint.

Ep 2, 19-22

Méditation

Nul ne nait, nul n’entre dans le monde comme un simple individu isolé, jeté seul dans l’existence. Dès le premier instant de la vie, nous appartenons de fait à une communauté, la famille, où vivent en communion ceux qui partagent le même sang, la même vie. Mais par un miracle de l’amour généreux de Dieu, tous ceux qui ont reçu le baptême et le don de la foi, partagent désormais aussi une même vie, un même Esprit. Ils sont liés vitalement d’une manière plus étroite encore que par les liens du sang. Ils appartiennent ainsi, non pas seulement extérieurement, mais intérieurement, et d’une manière particulièrement intime à une nouvelle communauté : l’Église.

Au sein de cette communauté qu’est l’Église, qui nous unit en Jésus, et qui nous rend plus solidaires, plus vitalement plus attachés les uns aux autres que les membres d’un corps, demeure la communauté de sang qu’est la famille. Mais celle-ci n’est plus un cercle fermé sur lui-même, mais au contraire, elle ouvre chacun de ses membres à la communion à tous les autres frères et aux autres familles. Ainsi l’Église enrichit chaque famille d’une nouvelle appartenance, et chaque famille enrichit et fortifie l’Église comme communauté, parce que par la communion naturelle qui se vit en chaque famille, celle-ci est un point solide auquel peuvent s’accrocher ceux qui dans la communauté sont seuls. Chaque famille devient un lieu d’accueil des frères et des autres familles.

La famille est une Église domestique et l’Église est une communauté de familles qui dans la communion de la foi et de la charité forment une seule famille. Puissent toutes de nos familles être pour chacun de ses membres des portes pour entrer dans la communion de l’Église.

Puissent toutes nos familles être des cellules vivantes de l’Église, permettant par l’amour qui s’y vit naturellement, de faire de notre communauté paroissiale une famille de frères et de sœurs.

Mise en pratique

  • Vivre en famille un service d’Église : animation/divers services pour une messe par exemple / participation et service rendu dans un festival ou une session d’été pour les familles.
  • Inviter à déjeuner une autre famille, ou une personne seule de la communauté que l’on ne connait pas
  • Prendre un temps pour prier en famille pour notre paroisse : nos prêtres, les personnes engagées, et toutes les missions portées par la paroisse.

Chant

NOUS FORMONS UN MEME CORPS

Nous formons un même corps
nous qui avons part au même pain,
et Jésus Christ est la tête de ce corps: I’Eglise du Seigneur.

1 Je suis le Pain vivant descendu du ciel.
Qui mange de ce pain vivra pour toujours.
Et ce pain que je vous donne, c’est ma chair
livrée pour la vie du monde.

2 La nuit où il fut livré, le Seigneur prit du pain
il rendit grâce et le rompit en disant :
« Ceci est mon corps livré pour vous.
Faites ceci en mémoire de moi. »

3 A la fin du repas Jésus prit la coupe en disant :
« Voici la coupe de la nouvelle alliance.
Faites ceci en mémoire de moi.
Ainsi vous annoncez la mort du Seigneur jusqu’à son retour.

4 Le corps est un, mais il y a plusieurs membres,
qui malgré leur nombre ne font qu’un seul corps.
Nous avons été baptisés dans un seul Esprit
pour être un seul corps abreuvé au même Esprit.

5 Il n’y a qu’un seul corps et un seul Esprit,
de même que notre vocation nous appelle à une même espérance ;
un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême,
un seul Dieu et Père qui agit et demeure en tous.

6 Dieu a voulu que chaque membre ait un rôle à jouer ;
et les plus faibles en apparence sont nécessaires à la vie du corps.
Dieu a voulu que tous les membres aient le souci les uns des autres
et partagent les souffrances et les joies des autres membres.

7 Rendez grâce à Dieu qui vous donne la victoire
par Jésus Christ notre Seigneur.
Restez fermes, inébranlables dans la foi ;
sachez que vos œuvres ne sont pas vaines dans le Seigneur.

8 Rendons gloire à notre Père qui nous aime avec tendresse,
à son Fils, Jésus Christ qui nous libère de la mort,
à l’Esprit d’amour qui unit et fait l’Église,
maintenant et toujours, dans les siècles. Amen !

Jean-Paul Lécot / Meta C 105

https://open.spotify.com/track/0FDaJ2UljqpvGMJrbnfmiQ

Restons en contact, abonnez-vous à La Lettre de Saint-Saturnin :

saintsaturnin.org – Paroisse Catholique
Fabriqué avec à Antony (92)