Adoration en paroisse

 

Une Ecole de Prière et d’Adoration pour « se laisser rencontrer par le Christ ».

Télécharger le FLYER

Cette école s’inscrit dans le projet de renouveau missionnaire de notre paroisse. L’objectif est de nous permettre de mieux comprendre l’adoration. Pourquoi cette forme de prière a une place si particulière et si centrale dans notre vie spirituelle ? En quoi elle est la source de tout élan missionnaire ?

Une école pour aider chacun de nous à goûter à l’adoration, à la déployer et à vivre aussi cette démarche en communauté paroissiale, fraternellement.

Cette école consiste en un cheminement d’une dizaine de rencontres tout au long de l’année scolaire. Elle s’adresse à toutes celles et ceux qui désirent, soit découvrir l’adoration, soit l’approfondir, ou encore l’instaurer plus fidèlement dans leur vie.

Puiser à la source de la mission

Par notre baptême, nous sommes envoyés porter l’Evangile au monde. Cette mission commence par nous laisser imprégner de la présence du Christ. Dans le Saint Sacrement, le Christ se rend réellement présent au milieu de nous pour nous remplir de sa présence. De grandes figures missionnaires du XXème siècle, comme le Bx Charles de Foucauld ont souligné l’importance de l’adoration Eucharistique pour la mission et l’Evangélisation. Madeleine Delbrêl écrivait en 1946 : « Partout où, dans les églises, il y a eu des adorateurs « en esprit et en vérité » […], la grâce a bousculé des âmes et le monde a tressailli […]. »

Venons adorer pour répandre à notre tour la présence du Christ dans notre monde.

Père Olivier Lebouteux, Curé des paroisses Saint-Saturnin et Saint-Maxime
Père Olivier Lebouteux

Une Ecole de Prière et d’Adoration pour…

  • Créer l’occasion d’une rencontre personnelle avec le Seigneur dans le Saint Sacrement
  • Intensifier et enrichir cette relation de rencontre en rencontre
  • Vivre des temps de fraternité en paroisse

Déroulement d’une soirée :

20h30 – Accueil

Enseignement (30mn) avec des conseils pratiques

Adoration silencieuse (on commence par 1/4h)

Petit temps de fraternité pour ceux qui le désirent

Lieu : Maison Sainte-Claire
Paroisse Saint-Saturnin / Place de l’Eglise – Antony

Calendrier des rencontres 2018-2019 :

Vous pouvez re-écouter la rencontre et télécharger le livret en cliquant sur les titres de rencontres soulignés

N°1 – 21 septembre : L’EUCHARISTIE
N°2 – 19 octobre : PRIER COMME MARTHE ET MARIE
N°3 – 23 novembre : LA PRIÈRE DE DEMANDE
N°4 – 14 décembre : LOUANGE ET ACTION DE GRÂCES
N°5 – 18 janvier : LA PAROLE DE DIEU
N°6 – 15 février : DIEU EST PÈRE
N°7 – 15 mars : L’ESPRIT SAINT
N°8 – 5 avril : VIVRE EN PRÉSENCE DE DIEU
N°9 – 17 mai : LE CŒUR DE JÉSUS ET L’EUCHARISTIE
N°10 – 14 juin : EUCHARISTIE ET MISSION

Conseils pratiques rencontre après rencontre
pour la prière et l’adoration

1/ L’EUCHARISTIE2/ PRIER COMME MARTHE ET MARIE3/ LA PRIÈRE DE DEMANDE4/ LOUANGE ET ACTION DE GRÂCES5/ LA PAROLE DE DIEU6/ DIEU EST PÈRE7/ L'ESPRIT SAINT8/ VIVRE EN PRESENCE DE DIEU9/ LE COEUR DE JESUS ET L'EUCHARISTIE

Une attitude intérieure d’accueil

Se mettre en présence de Dieu :

  • Avec son corps
  • Par des prières vocales
  • Par des petites phrases de foi à répéter
  • Avec les yeux du cœur
  • Avec notre vie Concrète

Gérer nos distractions :

  • les présenter à Dieu
  • et recentrer notre attention
  • DÉCIDER de prier, d’adorer
  • Choisir un LIEU qui nous porte
  • Commencer SIMPLE (5 minutes par jour pour commencer ?)
  • Bien CONCLURE (fidélité, écoute, calme)

IMITONS l’aveugle Bartimée

  • APPELER Jésus
  • CROIRE que Jésus peut et veut faire quelque chose pour moi ou pour ceux pour lesquels j’intercède.
  • Ne pas se DÉCOURAGER
  • ÉCOUTER l’appel de Jésus à m’approcher de lui
  • FORMULER ma demande le cœur rempli d’espérance
  • Prendre conscience que je GLORIFIE Dieu par ma Prière de demande
  • RENCONTRER Jésus dans la prière de demande
  • Se mettre en présence de Dieu avec notre corps.
  • Redire des petites phrases :
    • « Jésus, Fils du Dieu vivant, je crois que tu es présent dans l’Eucharistie. »
    • « Jésus, je te rends grâces, je t’aime et je t’adore. »
    • « Jésus, je te loue au nom de tous les hommes et de toute la création. »
  • Prier le Credo en nous adressant à Dieu
  • Remercier le Seigneur avec mes propres mots :
    • Pour des choses qu’il a faites dans ma vie ;
    • Pour son amour ;
    • Pour le don de l’Eucharistie, etc.
  • Se mettre en présence de Dieu avec notre corps.
  • Redire des petites phrases :
    • « Jésus, Fils du Dieu vivant, je crois que tu es présent dans l’Eucharistie. »
    • « Jésus, je te rends grâces, je t’aime et je t’adore. »
    • « Jésus, je te loue au nom de tous les hommes et de toute la création. »
  • Prendre un des deux textes de l’Evangile dans le livret, ou un texte que nous aimons :
    • Le lire lentement et entièrement.
    • Le reprendre phrase par phrase.
    • Regarder Jésus dans le Saint-Sacrement, lui demander que l’Esprit Saint ouvre notre coeur.
    • Si une phrase me parle particulièrement, je la répète plusieurs fois.
    • Je me représente Jésus : que veut-il me dire ?
    • Jésus agit en moi par sa Parole et par sa présence dans le Saint Sacrement
    • Je m’abandonne à son action
    • Je peux prendre une petite décision inspirée par ce Passage de l’Ecriture.
    • Je peux aussi fermer les yeux et parler avec Lui.
  • Se mettre en présence de Dieu :
    • Faire un signe de croix lentement et consciemment.
    • S’agenouiller ou s’asseoir et se recueillir.
  • Redire des petites phrases :
    • « Jésus, tu es vraiment présent, et quand je te vois, je vois le Père. »
    • « Jésus, tu veux me ramener à ton Père, ainsi que tous les hommes. »
    • « Jésus, révèle-moi l’amour de ton Père et montre moi qu’il est aussi le mien. »
    • « Jésus, tu as dit : “Je suis dans le Père et le Père est en moi” (Jn 14, 10). »
    • « Père, Abba, mon Père, tu es là et tu me regardes avec amour. »
  • Contempler dans la foi le dialogue du Père et de Jésus:
    • Le Père et le Fils se regardent avec amour.
    • Essayer de regarder le Père comme Jésus le regarde, et lui dire avec Jésus : « Abba, Père ! »
    • Regarder Jésus comme le Père le regarde et, avec lui, dire : « Jésus ! »
    • Se laisser envahir par ces deux mots, par cet amourqui les unit et qui est l’Esprit Saint.
    • Les répéter aussi souvent que nous le désirons.
  • Se mettre en présence de Dieu :
    • S’agenouiller ou s’asseoir et se recueillir.
    • Faire un signe de croix lentement.
    • Prononcer lentement le nom du Père, du Fils et du Saint Esprit en prenant conscience de leur présence.
  • Redire des petites phrases :
    • « Jésus, tu es vraiment présent. »
    • « Esprit Saint, je crois que tu es là aussi, je t’adore et je t’aime ! »
    • « Esprit Saint, je te confie ce temps avec Jésus, guide ma prière ! »
    • « Esprit Saint, ouvre mon cœur ! »
    • Là où est le Fils, là aussi sont le Père et l’Esprit Saint.
    • Nous représenter avec les yeux de la foi le Père et le Saint-Esprit unis à Jésus présent sacramentellement.
  • Prier lentement le Veni Creator.
  • Présenter à l’Esprit Saint, qui est la Source vive – la source du Temple vue par le prophète Ézéchiel –, tout ce qui en nous a besoin d’être vivifié, assoupli, réchauffé, guéri, fortifié, consolé.
    S’abandonner à son action.
    Appeler sa venue sur le monde entier.

Se mettre en présence de Dieu :

  • S’agenouiller ou s’asseoir et se recueillir.
  • Faire un signe de croix lentement.
  • Prononcer lentement le nom du Père, du Fils et
    du Saint Esprit en prenant conscience de leur présence.

Redire des petites phrases :

  • « Jésus, je crois que tu es vraiment présent dans
    l’Eucharistie et dans mon cœur. »
  • « Jésus, je t’adore présent sur l’autel et je t’adore
    présent en moi. »
  • « Je crois que le Père, le Fils et le Saint Esprit sont
    en moi. »

Se mettre en présence de Dieu :

  • S’agenouiller ou s’asseoir et se recueillir.
  • Faire un signe de croix lentement.
  • Prononcer lentement le nom du Père, du Fils et du Saint Esprit en prenant conscience de leur présence.
  • Saluer Jésus avec nos mots à nous en prenant bien conscience de sa présence.

Redire des petites phrases :

  • « Jésus, je crois que tu es vraiment là. »
  • « Jésus, je t’aime et je t’adore. »
  • « Jésus, je crois que ton cœur bat dans l’Eucharistie. »
  • « Jésus, tu as soif de mon amour et de celui de tout homme. »
  • « Jésus, pardonne-moi mon manque d’amour et apprends-moi à t’aimer. »

Contempler Jésus :

  • Jésus nous présentant son Cœur doux et humble.
  • Son Cœur transpercé sur la croix.
  • Jésus nous disant : « J’ai soif. »

Une proposition animée par les membres de la Communauté de l’Emmanuel, paroissiens de Saint-Maxime et Saint-Saturnin

Télécharger le FLYER

Le pape François nous encourage
à « perdre son temps » devant le Seigneur

Ce que je préfère vraiment, c’est l’Adoration du soir, même quand je suis distrait, que je pense à autre chose, voire quand je sommeille dans ma prière. Entre sept et huit heures du soir, je me tiens devant le Saint Sacrement pour une heure d’adoration. En commentant le texte magnifique de saint Paul (Éphésiens 3, 14-21) que voici : « Je tombe à genoux devant le Père, de qui toute paternité au ciel et sur la terre tient son nom. Lui qui est si riche en gloire, qu’il vous donne la puissance de son Esprit, pour que se fortifie en vous l’homme intérieur. Que le Christ habite en vos cœurs par la foi ; restez enracinés dans l’amour, établis dans l’amour. Ainsi vous serez capables de comprendre avec tous les fidèles quelle est la largeur, la longueur, la hauteur, la profondeur… Vous connaîtrez ce qui dépasse toute connaissance : l’amour du Christ. Alors vous serez comblés jusqu’à entrer dans toute la plénitude de Dieu. À Celui qui peut réaliser, par la puissance qu’il met à l’œuvre en nous, infiniment plus que nous ne pouvons demander ou même concevoir, gloire à Lui dans l’Église et dans le Christ Jésus pour toutes les générations dans les siècles des siècles. Amen »

« Finalement, même si cela semble évident, souvenons-nous que la sainteté est faite d’une ouverture habituelle à la transcendance, qui s’exprime dans la prière et dans l’adoration.
Le saint est une personne dotée d’un esprit de prière, qui a besoin de communiquer avec Dieu. C’est quelqu’un qui ne supporte pas d’être asphyxié dans l’immanence close de ce monde, et au milieu de ses efforts et de ses engagements, il soupire vers Dieu, il sort de lui-même dans la louange et élargit ses limites dans la contemplation du Seigneur. Je ne crois pas dans la sainteté sans prière, bien qu’il ne s’agisse pas nécessairement de longs moments ou de sentiments intenses. »

Gaudete et exsultate, n°147

Pape Francois
Pape Francois