« élevé »

Dimanche 11 mars 2018

« élevé » (upsôthènai) Jn 3, 14

« De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé » Jn 3, 14

L’élévation du Fils de l’Homme correspond chez saint Jean au même mouvement de ma mise en croix, de la résurrection et de l’Ascension de Jésus. Ainsi, sur la croix, Jésus est élevé par rapport à la terre, comme l’a été le serpent de bronze dans le désert élevé par Moïse. Mais le terme désigne aussi la résurrection où Jésus est relevé d’entre les morts, puis sa montée aux Cieux où il s’élève pour rejoindre le Père. Saint Jean, par ce terme, veut ainsi unir étroitement le mouvement du retour vers le Père qui passe par la mort et la résurrection de Jésus. Comparé au serpent de bronze, Jésus indique à Nicodème qu’il sera par sa mort sur la croix source de guérison et de salut pour l’humanité.

Père Olivier Lebouteux

Restons en contact, abonnez-vous à La Lettre de Saint-Saturnin :

saintsaturnin.org – Paroisse Catholique
Fabriqué avec à Antony (92)