« à l’oeuvre »

Dimanche 5 novembre

« à l’oeuvre » (energeitai) 1 Th 2, 13

« Et voici pourquoi nous ne cessons de rendre grâce à Dieu : quand vous avez reçu la parole de Dieu que nous vous faisions entendre, vous l’avez accueillie pour ce qu’elle est réellement, non pas une parole d’hommes, mais la parole de Dieu qui est à l’œuvre en vous, les croyants. » 1 Th 2, 13

Paul souligne la force propre que possède la Parole de Dieu capable de transformer en profondeur ceux qui la reçoivent avec un cœur ouvert et généreux. Cette puissance, comme l’indique le verbe grec qui rappelle « l’énergie », se déploie dans la vie du croyant. Elle guide ses paroles et ses actes, elle contribue à son discernement. Lorsque nous entendons la Parole avec foi, nous lui offrons la possibilité de déployer en nous la puissance de Dieu. Voilà pourquoi la Parole de Dieu n’est pas une parole comme une autre, elle possède une force que même les plus beaux textes ne peuvent proposer. La « lectio divina » ou lecture priante de l’Ecriture, constitue un chemin solide de progrès spirituel qui porte du fruit pour toute la communauté. « La parole a en soi un potentiel que nous ne pouvons pas prévoir. (…)  L’Église doit accepter cette liberté insaisissable de la Parole, qui est efficace à sa manière, et sous des formes très diverses, telles qu’en nous échappant elle dépasse souvent nos prévisions et bouleverse nos schémas. » (La Joie de l’Evangile 22).

Père Olivier Lebouteux