Un été avec Marie & Elisabeth – Etape 8 : La présence de Marie dans nos vies

Chant “Voici la demeure de Dieu
à retrouver sur le CD
Il est vivant ! Chants à Marie – CD 53


ETAPE 8 : La présence de Marie dans nos vies

Marie resta avec Élisabeth environ trois mois, puis elle s’en retourna chez elle. (Lc 1, 56)

Cette dernière phrase nous replonge dans l’histoire de la rencontre entre Marie et Elisabeth, après le cantique d’action de grâce de Marie. La joie se prolonge par la présence. Une présence dans la durée après le départ en hâte de Marie depuis Nazareth. La charité n’attend pas, mais elle sait aussi prendre son temps, donner ainsi ce qu’elle a de plus précieux. Le temps sur cette terre nous est compté et le donner aux autres constitue le cadeau le plus précieux. Comme Marie, il nous faut savoir prendre du temps avec nos proches en particulier dans les moments importants de leur vie. Elisabeth sera heureuse d’avoir Marie à ses côtés au moment de la naissance de son enfant, elle vivra le temps de l’attente avec elle. Le propre de la sagesse est de savoir se trouver au bon endroit au bon moment : « Il y a un temps pour tout et un moment pour chaque chose » nous rappelle l’Ecclésiaste. La patience est la vertu par excellence qui nous ajuste au temps qui passe. Savoir attendre le moment favorable sans chercher à l’anticiper est la source d’une grande paix intérieure. L’Esprit Saint nous suggère dans notre vie le temps de parler et le temps de se taire, le temps de l’attente et celui de l’action. Le temps de Dieu n’est pas le temps des hommes et notre manière de vivre l’instant présent constitue la condition essentielle pour rencontrer Dieu et nos frères. Donner chaque jour du temps à Dieu dans la prière nous permet de vivre chaque journée au niveau de l’action et non pas de l’agitation ; de faire ce qui dépend de nous et de confier le reste à Dieu.

 

Consacrer gratuitement du temps à Dieu et aux autres représente un combat permanent. Nous sommes sans cesse sollicités pour de nombreuses activités, comme si nous craignions par-dessus tout l’ennui. Durant ce temps de vacances, entraînons-nous à habiter le temps d’une manière nouvelle, d’être vraiment présent à Dieu pour l’être aussi à ceux qui nous entourent.