Livre de l’Exode : #Session 3 – Chapitre 32 : Le veau d’or

Chapitre 32 : Le veau d’or

Les chapitres 32 à 34 racontent l’histoire de la rupture puis du renouvellement de l’Alliance. Le chapitre 32 relate en particulier l’épisode du veau d’or.  L’histoire commence par l’impatience du peuple devant le retour de Moïse. Il va alors décider de prendre les choses en main sous la conduite d’Aaron qui fabrique un veau en métal à partir de l’or pris aux égyptiens. Le peuple considère comme son dieu (v. 1 à 6).

La réaction du Seigneur ne se fait pas attendre, il informe Moïse et exprime les menaces pour le peuple (v. 7 à 10). En réalisant ainsi un veau en or, le peuple s’est fabriqué un dieu, il s’est choisi un dieu au lieu d’être choisi par Dieu. Le péché n’est pas tant celui de l’idolâtrie pour une autre Dieu, mais il enfreint l’interdiction d’une représentation figée que l’on peut déplacer à sa guise. Le veau était souvent pris dans l’Orient ancien pour représenter la divinité liée à la fécondité et à la fertilité si importantes pour l’avenir du peuple. L’or, métal précieux, exprime la solidité et la puissance. Ainsi, le peuple projette sur le dieu qu’il s’est fabriqué sa soif de sécurité matérielle et veut s’assurer par lui-même son avenir.

Moïse joue alors à nouveau un rôle d’intercesseur en avançant deux arguments (v. 11 à 14) : d’une part que la colère de Dieu ternirait son image auprès des égyptiens et d’autre part en invitant le Seigneur à se souvenir de ses promesses aux patriarches d’une descendance.  Et le Seigneur renonce : il change d’avis devant la supplique de Moïse.

Mais Moïse lui-même va alors découvrir la scène à travers les chants qui entourent la vénération du veau d’or (v. 15 à 20). En réaction, il brise les tables de la Loi. Les deux tables représentent les deux parties liées par le contrat : les briser signifie que l’Alliance est rompue entre Dieu et son peuple. Moïse détruit le veau et le réduit en poudre répandue dans l’eau qui, est donnée à boire au peuple pour leur faire percevoir l’amertume de ce qu’ils ont commis.

Suit l’explication avec Aaron (v. 21 à 24) qui ne peut, à l’instar d’Adam assumer sa responsabilité dans cette affaire.

L’investiture des lévites indique qu’ils n’ont pas participé à ce qui vient de se produire (v. 25 à 29), ils se montrent zélés au-delà même de leurs liens familiaux et d’amitié. Ce passage peut choquer le lecteur moderne devant une telle radicalité.

Enfin Moïse demande pardon pour son peuple et Dieu lui confie à nouveau la charge de le conduire (v. 30 à 35), mais le Seigneur frappe son peuple.

VOIR TOUTES LES PUBLICATIONS DU PARCOURS

Petit guide du parcours

  • Prendre la décision de vivre cette expérience jusqu’au bout.
  • Regarder la vidéo d’introduction des chapitres concernés.
  • Définir un lieu et un temps pour la lecture de chaque jour.
  • Prier l’Esprit Saint avant d’entreprendre la lecture du chapitre.
  • Prendre le temps, de noter un verset, une question ou une réflexion que nous suggère notre lecture.
  • Ne pas hésiter à prolonger la lecture par un temps de méditation et de prière.
  • Partager nos découvertes.

Programme des 40 jours

Restons en contact, abonnez-vous à La Lettre de Saint-Saturnin :

saintsaturnin.org – Paroisse Catholique
Fabriqué avec à Antony (92)