Lecture méditée de la lettre aux Galates #Chapitre-2

Lecture méditée de la lettre aux Galates

(?) INFOS Proposition de lecture méditée

Chaque jour nous pouvons lire cette lettre aux Galates crayon en main pour souligner des éléments : relever un verset, mettre en lumière la manière dont cette lettre est construite, relever les arguments utilisés par saint Paul. Au fil de notre lecture et de notre méditation, nous pouvons ainsi nous poser des questions concernant notre propre vie. L’Écriture propose une invitation à mettre en pratique, ce que saint Paul ne manque jamais d’indiquer. À nous de savoir actualiser cette lettre dans notre propre vie.

Prenons le temps pour chaque jour :
1) De lire lentement le chapitre proposé
2) D’écouter la vidéo proposée pour le chapitre (ou de lire le résumé proposé)
3) De noter un verset (avec ses références) que nous pouvons apprendre par coeur
4) De noter une idée ou une résolution que nous suggère notre lecture et notre méditation.

Chapitre 2

LIRE le chapitre en ligne sur le site de l’AELF

Paul poursuit le récit de son histoire personnelle et en arrive aux conflits qui ont pu surgie à l’occasion de sa mission et des divergences avec les autres apôtres (v. 1 à 14).
Puis il réaffirme le message central de sa proclamation à savoir que nous sommes justifiés non par les œuvres, mais bien par la foi (v. 16 à 21). En conséquence, revenir aux œuvres de la Loi, revient à vivre comme si nous pouvions nous sauver par nous-mêmes et nos propres efforts.

Voici un thème central dans la théologie de Saint Paul : le salut par la foi. En d’autres termes, ce n’est pas en pratiquant la Loi (les commandements de Dieu), même de manière irréprochable (en tout cas pouvons-nous le croire) que nous sommes sauvés, mais bien par grâce, c’est-à-dire gratuitement par amour de Dieu pleinement accompli par la mort et la résurrection de Jésus. C’est cet amour de Dieu qui prend l’initiative et nous transforme pour nous faire vivre selon l’Evangile de Dieu qui accomplit pleinement la Loi. Cette tendance à penser que Dieu nous aime à la hauteur du bien que nous faisons reste profondément ancré dans nos manières de vivre. Nous sommes aimés gratuitement et sans condition pour entrer à notre tour dans cette logique d’un amour qui surpasse tout calcul. Cette gratuité ne vise pas ce qui est rentable ou mesurable, mais invite à la véritable miséricorde sans compter.

Père Olivier Lebouteux

Restons en contact, abonnez-vous à La Lettre de Saint-Saturnin :

saintsaturnin.org – Paroisse Catholique
Fabriqué avec à Antony (92)