« Nous sommes venus nous prosterner devant lui » – Edito 2019 n°17

Partis d’Orient, les Mages ont effectué une longue route pour rejoindre l’Enfant Jésus. Ils ne sont pas venus par curiosité, mais par désir de se prosterner devant lui. Ce désir d’Adoration de Jésus leur a fait rejoindre Jérusalem -où ils ont entendu citer le prophète Michée -puis suivre l’étoile jusqu’à Bethléem. Pour les bergers, le chemin a été plus court : ils sont venus simplement à l’annonce de l’ange du Seigneur dans la nuit. Finalement, les bergers et les mages se retrouvent auprès de l’Enfant Jésus dans un même acte d’adoration. Après être venus adorer l’enfant, les bergers parlent de l’enfant autour d’eux ; les mages regagnent leur pays par un « autre chemin », signe du changement profond qui vient de s’opérer dans leur vie.

Depuis le début de l’année scolaire, nous avons souhaité, avec les Equipes d’Animation Pastorales des paroisses de Saint-Saturnin et Saint-Maxime, mettre l’accent sur l’Adoration Eucharistique comme proposition de ressourcement spirituel et missionnaire. En proposant chaque mois l’« École de Prière et d’Adoration », nous souhaitons offrir une meilleure connaissance de l’Adoration Eucharistique et en faire percevoir toute la richesse et la fécondité. Associé à ce temps de formation, l’exposition du Saint Sacrement a été prolongée tous les vendredis jusqu’à 22h00 et des nuits complètes sont proposées durant l’année.

A propos de l’Adoration, nous pouvons nous retrouver plutôt comme les bergers ou plutôt comme les mages : sentir une grande proximité avec cette forme de prière ou bien avoir besoin de cheminer davantage et de découvrir à la lumière de la Parole de Dieu la route qui conduit vers le Seigneur. A titre personnel, en arrivant à Antony, je n’étais pas particulièrement ancré sur l’Adoration Eucharistique. Mais en constatant la fécondité de cette prière dans les communautés qui l’ont mises en place de manière régulière, voire permanente, j’ai acquis la conviction de la pertinence de l’Adoration pour se laisser rencontrer par le Christ. Nous poursuivrons donc notre effort pour permettre un accès le plus large possible à l’Adoration. Mage ou berger, chacun doit pouvoir trouver son rythme et son chemin à la rencontre du Seigneur, pour que cette nouvelle année nous renouvelle profondément dans notre vie spirituelle et ranime notre désir de « venir nous prosterner devant lui » (Mt 2, 12).

Bonne et Sainte Année à tous !

Père Olivier LEBOUTEUX

Restons en contact, abonnez-vous à La Lettre de Saint-Saturnin :

saintsaturnin.org – Paroisse Catholique
Fabriqué avec à Antony (92)