En raison de l'épidémie de Covid-19 : toutes les messes, événements et réunions sont annulés

Message de nos prêtres : Demeurer en communion

La situation actuelle de notre pays nous contraint pour un temps à rester confinés chez nous, éloignés les uns des autres. Or, le propre de notre vie de chrétien est d’être en relation, avec Dieu et les uns avec les autres. Cette communion est particulièrement visible lors de l’assemblée dominicale, nous sommes en effet membres d’un seul corps.

Mais comment vivre cette situation inédite ? Il n’y a plus la messe le dimanche ! Nous sommes reclus dans nos maisons, séparés les uns des autres. Votre paroisse, et l’équipe des prêtres qui la sert, vous proposent de vous aider et de vous accompagner dans cette démarche.

Demeurer en communion avec le Seigneur :

La prière commence chez soi : « Mais toi, quand tu pries, retire-toi dans ta pièce la plus retirée, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret » Mt 6, 6

La prière suppose un espace dédié et du temps. Commençons par aménager un lieu dédié, avec une icône, une croix, une bougie. Inscrivons aussi dans notre emploi du temps un temps réservé pour le Seigneur, sans quoi la journée risque de se dérouler sans que nous lui ayons consacré un moment. Plus que jamais prenons le temps de lire et de méditer l’Ecriture, si nous ne pouvons en effet pas communier sacramentellement, la Parole de Dieu doit rester notre nourriture : « Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voulez, et cela se réalisera pour vous. » (Jn 15, 7). Des méditations et des propositions de lecture sont également en cours d’élaboration.

Pour la messe dominicale, nous allons travailler à mettre en place dès dimanche prochain une retransmission afin de vivre et d’accompagner les célébrations des scrutins de nos catéchumènes qui seront baptisés à Pâques. Nous pourrons ainsi nous rassembler à travers nos écrans pour un temps de prière commune.

Demeurer en communion les uns avec les autres

La prière et l’intercession les uns pour les autres constitue un lien très fort de communion fraternelle, mais bien d’autres moyens existent et sont aussi nécessaires. Mais veillons aussi à ne pas nous replier sur nous-mêmes. Si le confinement nous oblige à demeurer chez nous, nous avons le téléphone et internet pour prendre des nouvelles et communiquer, soyons surtout attentifs aux plus fragiles, à ceux qui auraient besoin d’aide pour les courses ou pour gérer leur vie quotidienne. Du côté paroissial, nous serons attentifs à donner des nouvelles, n’hésitez pas à nous en communiquer. Nous croyons fermement que notre foi active dans la charité est un lien puissant pour que notre pays et notre société que nous aimons, puissent surmonter sereinement l’épreuve commune que nous traversons.

Plus que jamais, soyez assurés de notre prière.

Olivier LEBOUTEUX
Ambroise RICHÉ
Jean-Jacques BODVING