Livre de l’Exode : #Session 1 – Chapitres 5 à 10

Chapitres 5 à 10

Au chapitre 5, Moïse se retrouve face à Pharaon pour lui demander de laisser partir son peuple pour aller servir au désert. Cette demande pourrait sembler dérisoire tant la disproportion entre Pharaon et Moïse est grande. En réponse, Pharaon va accentuer les corvées du peuple (v. 6 à 9) pour qu’ils se détournent de leurs projets. L’oppression se fait plus violente et devant les récriminations des contremaîtres des fils d’Israël, Pharaon les traite de paresseux (v. 17). C’est finalement Moïse qui est accusé par son propre peuple de les avoir ainsi rendus odieux aux yeux de Pharaon et donc responsable de leur situation (v. 21).

Puis au chapitre 6, le Seigneur intervient à nouveau pour assurer Moïse de son assistance et le confirmer dans sa mission. Il situe son intervention dans la continuité de son action en faveur des patriarches Abraham, Isaac et Jacob (v. 2 à 13). La généalogie qui suit (v. 14 à 27) nous fait découvrir un certain nombre de noms comme la mère de Moïse et d’Aaron (Yokébed, v. 20) et la lignée d’Aaron avec Eléazar et Phinéas dont les noms reviendront par la suite.

Au début du chapitre 7, le Seigneur dévoile son plan à Moïse : les signes et prodiges, l’endurcissement du cœur de Pharaon (v. 1 à 7). Puis vient la description du premier prodige : le bâton d’Aaron se change en serpent, les sages de pharaon en font autant « par leurs pratiques occultes » (v. 11), mais le bâton d’Aaron engloutit leurs bâtons. La série des plaies d’Egypte commence alors : bras de fer entre Pharaon et Moïse et Aaron. Moïse est alors âgé de 80 ans : sa vie se partage en trois fois quarante ans : 40 ans en Egypte, 40 à Madian et 40 au désert. Les « dix plaies » à proprement parler commencent avec les eaux changées en sang (v. 14 à 25), on y retrouve la capacité de réponse des magiciens d’Egypte. Cette plaie va durer 7 sept jours. Puis la confrontation entre Moïse et Pharaon se poursuit avec l’annonce de la plaie suivante : les grenouilles (v. 26 à 29).

Le chapitre 8 s’ouvre sur la mise en œuvre par Moïse de la plaie des grenouilles, imité par les mages égyptiens. Mais Pharaon supplie à présent Moïse de l’en délivrer et Moïse fixe lui-même la date de la fin du châtiment (v. 1 à 11). Mais Pharaon se ravise et ouvre le chemin de la plaie suivante (v. 12 à 15) : les moustiques, mais les magiciens égyptiens ne parviennent pas à reproduire le prodige : ils y voient « le doigt de Dieu » alors que pharaon s’entête. Nouvel affrontement avec l’envoi des taons (ou vermine) (v. 16 à 28), Pharaon semble aller dans le sens de la demande de Moïse, mais trahit à nouveau sa parole.

Les plaies se poursuivent au chapitre 9 avec la peste du bétail (1 à 7) qui ne frappe que les troupeaux de l’Egypte et épargne ceux des fils d’Israël. Pharaon campe sur son refus. La plaie des ulcères (v. 8 à 13) touche aussi bien le bétail que les humains. Les mages sont eux-mêmes touchés et totalement impuissants devant ce qui arrive. Puis vient le septième fléau dont le récit est plus développé : la grêle (v. 13 à 35). Une partie des fonctionnaires de Pharaon anticipe et met à l’abri hommes et bêtes qui ne meurent pas. Mais Pharaon s’obstine. Le chapitre 10 présente la huitième plaie (v. 1 à 20) avec les sauterelles, qui fait apparaître les réactions des gens de la cour de Pharaon devant ces fléaux alors que ce dernier s’entête. Neuvième plaie : les ténèbres durant trois jours (v. 21 à 29) confrontation qui semble marquer aussi la fin des négociations entre Moïse et Pharaon (ce qui sera démenti plus loin).

VOIR TOUTES LES PUBLICATIONS DU PARCOURS

Petit guide du parcours

  • Prendre la décision de vivre cette expérience jusqu’au bout.
  • Regarder la vidéo d’introduction des chapitres concernés.
  • Définir un lieu et un temps pour la lecture de chaque jour.
  • Prier l’Esprit Saint avant d’entreprendre la lecture du chapitre.
  • Prendre le temps, de noter un verset, une question ou une réflexion que nous suggère notre lecture.
  • Ne pas hésiter à prolonger la lecture par un temps de méditation et de prière.
  • Partager nos découvertes.

Programme des 40 jours

Restons en contact, abonnez-vous à La Lettre de Saint-Saturnin :

saintsaturnin.org – Paroisse Catholique
Fabriqué avec à Antony (92)