Lecture méditée de la lettre aux Galates #Chapitre-5

Lecture méditée de la lettre aux Galates

(?) INFOS Proposition de lecture méditée

Chaque jour nous pouvons lire cette lettre aux Galates crayon en main pour souligner des éléments : relever un verset, mettre en lumière la manière dont cette lettre est construite, relever les arguments utilisés par saint Paul. Au fil de notre lecture et de notre méditation, nous pouvons ainsi nous poser des questions concernant notre propre vie. L’Écriture propose une invitation à mettre en pratique, ce que saint Paul ne manque jamais d’indiquer. À nous de savoir actualiser cette lettre dans notre propre vie.

Prenons le temps pour chaque jour :
1) De lire lentement le chapitre proposé
2) D’écouter la vidéo proposée pour le chapitre (ou de lire le résumé proposé)
3) De noter un verset (avec ses références) que nous pouvons apprendre par coeur
4) De noter une idée ou une résolution que nous suggère notre lecture et notre méditation.

Chapitre 5

LIRE le chapitre en ligne sur le site de l’AELF

La liberté apportée par l’Evangile du Christ ouvre une nouvelle page pour les Galates. Revenir aux pratiques de la Loi juive serait une manière de retourner en esclavage (v. 1 à 12). Mais la liberté offerte par le Christ est plus beaucoup plus exigeante et ne se contente pas de cases à remplir et d’une liste d’interdits ou d’obligations. Le disciple du Christ est invité à vivre sous la conduite de l’Esprit qui s’oppose aux fruits de la chair (v. 13 à 26). Saint Paul nous invite clairement à un véritable examen de conscience pour estimer notre vie à la lumière de la vie nouvelle dans l’Esprit Saint. La vie dans l’Esprit se manifeste dans la manière dont nous vivons au regard et du fruit que nous portons (v. 22)

Voici une bonne occasion de nous interroger sur nos propres pratiques et sur la liberté dans laquelle nous les vivons. Non pas que ces pratiques de notre foi soient désormais inutiles, bien au contraire, elles nous enracinent dans une vraie fidélité. Mais si ces pratiques ne sont vécues que comme des obligations à remplir pour être « en règle » avec le Seigneur, au risque de rendre absolu et premier ce qui n’est que relatif, elles peuvent devenir non seulement inefficaces pour nous faire grandir dans la liberté et la charité, mais même nocives si elles nous donnent l’illusion de faire ce que Dieu nous demande.
Reprenons la liste du fruit de l’Esprit en Ga 5, 22 pour nourrir notre prière et voir comment vivre vraiment sous la conduite de l’Esprit. Se laisser conduire par l’Esprit suppose de se laisser déranger et surprendre, il invite aussi à un profond travail sur nous-mêmes pour nous débarrasser de ce qui nous empêche d’être vraiment libres.

Père Olivier Lebouteux

Restons en contact, abonnez-vous à La Lettre de Saint-Saturnin :

saintsaturnin.org – Paroisse Catholique
Fabriqué avec à Antony (92)