Menu

Le temps de la création – Edito 2019 n°2

Du 1er septembre au 4 octobre 2019 (fête de Saint François d’Assise), l’Eglise nous propose de vivre un « temps de la création » dans la prolongation la Journée Mondiale de Prière pour la Sauvegarde de la Création initiée en 2015 et célébrée le 1er septembre. Le Pape François en indique le sens : « La Journée Mondiale annuelle de Prière pour la Sauvegarde de la Création offrira à chacun des croyants et aux communautés la précieuse opportunité de renouveler leur adhésion personnelle à leur vocation de gardiens de la création, en rendant grâce à Dieu pour l’œuvre merveilleuse qu’Il a confiée à nos soins et en invoquant son aide pour la protection de la création et sa miséricorde pour les péchés commis contre le monde dans lequel nous vivons ».

Le Saint Père a publié cette année un message qui invite particulièrement les chrétiens à prier, ou se réhabituer à prier, à réfléchir sur leur style de vie et à entreprendre des actions prophétiques. Pour nos paroisses, cette invitation s’inscrit dans la suite de notre parcours estival autour de ‘Laudato Si’ et de la proposition de mettre en place l’Adoration continue et la prière accompagnée (Cf édito de la semaine dernière) durant cette année. Car si le respect de la création concerne tous les habitants de notre planète, nous sommes particulièrement invités comme chrétiens à porter cette intention dans la prière et à prendre toute notre place dans les défis qui attendent notre planète.

Réfléchir sur notre manière de vivre, en écho au psaume de ce dimanche : « Apprends-nous la vraie mesure de nos jours : que nos cœurs pénètrent la sagesse. » (Ps 89, 12) doit nous conduire à prendre les moyens nécessaires pour mettre en œuvre concrètement, tant au niveau personnel que communautaire, les éléments d’une vraie conversion. En proposant pour nos paroisses le label « Église Verte », dont nous aurons l’occasion de reparler, nous souhaitons encourager toutes les initiatives pour nous aider les uns les autres à travailler dans le sens d’un style de vie plus respectueux de la création et par conséquent, plus sobre, plus fraternel et plus évangélique.

Père Olivier Lebouteux