En mission avec Marie – Edito 2018 n°32

Le mois de mai est le « mois de Marie ». Il se termine par la fête de la Visitation de Marie à sa cousine Elisabeth. Le récit de la Visitation (Lc 1, 39-56) se situe dans la prolongation de celui de l’Annonciation et se déploie sur la prière de Marie : le Magnificat.

Cette rencontre entre ces deux femmes constitue le modèle de la mission chrétienne. Marie est la première à porter le Christ au monde. Au message de l’Ange Gabriel, elle s’est laissée rencontrer par Dieu et a répondu oui à son projet d’Amour pour elle et pour le monde. Sans attendre (« avec empressement » nous dit le texte), elle se met en route pour aller à la rencontre de sa cousine Elisabeth. Marie a besoin de partager sa joie de sa rencontre avec le Seigneur. Tout le récit se retrouve inondé de cette joie qui se communique à partir de la présence du Christ jusqu’à Jean-Baptiste : « quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. »

La raison d’être de l’Eglise et donc de tous les baptisés consiste à porter cette joie de l’Évangile au monde entier, de se faire, comme Marie, porteur de la présence du Christ dans le monde et de pouvoir en témoigner avec joie et assurance à l’occasion des différentes rencontres de la vie quotidienne.

Le 27 mai prochain, nos paroisses de Saint Saturnin et Saint Maxime seront invitées à vivre la joie de cette rencontre : rencontre avec des frères que nous ne connaissons pas encore et rencontre avec le Christ qui nous invite et nous envoie. Que la Vierge Marie soit notre modèle et notre guide pour que chacun de nous puisse vivre la joie de la rencontre du Christ et de ses frères pour devenir à son tous missionnaire de la joie.

P. Olivier LEBOUTEUX