Dans un beau vase d’accueil – Edito 21 2021

Le Carême est maintenant bien engagé. À ce titre, je me permets de vous adresser un petit message tout aussi amical que pressant. Vous avez commencé votre « chemin de Carême » en fonction de votre situation et de votre tempérament. Quels que soient les efforts (pertinents et réalistes, j’espère) que vous avez choisis, n’oubliez pas qu’ils doivent d’abord se développer comme en un vase d’accueil ménagé dans votre cœur pour y rencontrer avec amour le Christ tellement désireux de se rapprocher de vous pour vous donner sa paix et le réconfort de sa présence……

Si vous ne lui donnez pas du temps, il ne pourra pas parvenir au cœur de votre cœur jusqu’au silence en vous qu’il vous faut préparer : on n’aime jamais vraiment à la « va-vite » ! D’où la nécessité de rogner dans votre emploi du temps cet espace temporel pour y déposer votre vase d’accueil.

Vous me direz cette antienne bien connue : « ce temps, vous ne l’avez pas. » Je viens de lire dans un beau petit livre d’une religieuse(1), cet argument qui fait réfléchir : si nous pouvions obtenir des journées de 25 heures, nous étalerions sans doute nos activités habituelles sans trouver de temps supplémentaire. Si au contraire nous n’avions plus que des journées de 23 heures nous caserions dans ces 23 heures toutes ces activités sans problème majeur. Alors ?

On n’aime jamais vraiment sans sacrifice. Mais comme « sacrifice » c’est faire du sacré, le jeu en vaut la chandelle…

Alors, bon Carême, chers amis, et demandons à notre Père du ciel de nous aider par son Esprit à mieux retrouver l’Essentiel… qui est le visage et la présence de son Fils !

Père Jean-Jacques Bodving

(1) Soeur Jeanne d’Arc : Un cœur qui écoute – Coll.Voie spirituelle Desclée de Brouwer

Restons en contact, abonnez-vous à La Lettre de Saint-Saturnin :

saintsaturnin.org – Paroisse Catholique
Fabriqué avec à Antony (92)