9 ans déjà ! – Edito 2018 n°37

Voilà déjà 9 ans que je suis avec vous à Antony. Cette huitième nomination depuis mon ordination me mènera bientôt à « mon record de longévité » (dix ans). J’ai envie aujourd’hui de rendre Grâce devant vous.

Un peu noyé, au départ dans cette paroisse St Saturnin, si vivante mais un peu complexe, j’ai appris à connaitre peu à peu ses nombreuses activités et pour certaines, à les accompagner. Par exemple, la préparation aux premières communions des enfants, la préparation aux Baptêmes et plus récemment la co-responsabilité de l’équipe des visiteurs de l’hôpital privé. Dans toutes ces activités comme dans la pastorale des célébrations eucharistiques, des baptêmes, des mariages, au cours des obsèques, que de magnifiques rencontres, d’expériences parfois difficiles mais souvent tellement riches, voire inoubliables….. Tant de vos visages qui me sont devenus chers, même si je ne parviens pas toujours à y accrocher un prénom ! (Mais cela a toujours été et ne s’arrange pas avec l’âge) Et que dire du bonheur de la vie partagée avec mes collègues, notre vie fraternelle, nos échanges, notre profonde amitié au-delà de nos différences, et parfois même à cause d’elles ?! Autre joie : l’arrivée tant souhaitée d’Ambroise que je remercie vivement d’avoir déchargé mes vieilles épaules de plusieurs tâches. Merci pour les épreuves surmontées avec votre aide, par exemple le décès du Père Marchand. Merci aux Diacres pour leur engagement généreux et pour leur amitié.

J’aime commenter pour vous tous la Bonne Nouvelle, mais aussi pour ceux et celles qui sont plus loin, dans la préparation des mariages ou la célébration des obsèques. Même si ce n’est pas toujours le cas, quelle joie de savoir que telle parole a porté, que telle célébration a marqué, que peut-être un pas a été franchi pour tel ou tel dans la rencontre et la connaissance de Jésus-Christ. Beaucoup d’entre vous qui œuvrez avec nous en avez également l’expérience.

Rappelons-nous que c’est cela l’essentiel pour nous-mêmes et pour tous nos frères déjà croyants ou non… Et ne soyons pas trop chatouilleux sur ce qui est plus variable voire secondaire : nos sensibilités et nos préférences sont diverses et parfois contradictoires ; ne prétendons pas imposer les nôtres comme une évidence.

Pour finir, j’épingle un souci : le renouvellement de nos équipes est difficile, la relève ne vient pas vite dans les services : voilà un point qui doit tous nous faire réfléchir. Si vous saviez combien sont heureux ceux et celles qui ont accepté de franchir le pas !…..

Enfin je souligne mon profond attachement à la Paroisse Saint-Maxime où je trouve également des visages amis et le bonheur d’être Prêtre.

Père Jean-Jacques Bodving

Restons en contact, abonnez-vous à La Lettre de Saint-Saturnin :

saintsaturnin.org – Paroisse Catholique
Fabriqué avec à Antony (92)