Confession

« Si nous reconnaissons nos péchés, lui qui est fidèle et juste va jusqu’à pardonner nos péchés et nous purifier de toute injustice. » (1 Jean 1-9)

Recevoir le sacrement de Réconciliation

Trois possibilités :

Toute l’année

(sauf vacances d’été),  dans le local d’écoute au fond de la chapelle,

  • les Vendredis de 19h30 à 20h30
  • les Samedis de 17h15 à 18h15
  • les Dimanches de 16h45 à 17h45

Aux permanences des prêtres

  • Les Mercredis de 18h00 à 19h30 avec le Père Lebouteux
  • Les Jeudis de 10h00 à 12h00 avec le Père Bodving

Lors des « journées du pardon » à l’Église Saint-Saturnin

Elles ont lieu pendant l’Avent et le Carême.

Prochaine « journée du pardon » : 

Elle aura lieu finalement le jeudi 21 Décembre de 16h à 22h, sans interruption.
Initialement prévue le mercredi 20 décembre, elle a été décalée au 21 afin de permettre aux prêtres de se rendre à la messe d’adieu de Mgr Aupetit le mercredi 20 décembre à 19h00 à Nanterre

Comment se confesser ?

  • Je me présente devant le prêtre en rappelant la date de ma dernière confession et je dis : «  Bénissez-moi mon Père parce que j’ai péché. »
  • Le prêtre me bénit et je fais un signe de croix.
  • Je dis au prêtre les péchés qui me pèsent le plus : ceux envers Dieu, envers les autres, et envers moi-même.
  • Le prêtre me dit quelques mots pour m’aider dans mon chemin de conversion. Il me propose un geste de conversion et de pénitence.
  • Je dis l’acte de contrition : «  Mon Dieu, j’ai un très grand regret de vous avoir offensé, car vous êtes infiniment bon, infiniment aimable et que le péché vous déplaît. Je prends la ferme résolution, avec le secours de votre Sainte Grâce, de ne plus vous offenser et de faire pénitence.  » ou bien :  » Mon Dieu, j’ai péché contre toi et contre mes frères, mais près de toi se trouve le pardon. Accueille mon repentir et donne-moi la force de vivre selon ton amour.  »
  • En m’imposant les mains, le prêtre me donne l’absolution et me bénit.
  • Je fais un signe de croix et je réponds « Amen ».
  • Je quitte le prêtre.
  • Je prends le temps de prier pour réfléchir au dialogue avec le prêtre et rendre grâce à Dieu pour ce don d’amour qu’il me fait dans le sacrement de Réconciliation.

Demande la grâce de « La grâce de la honte »

Il faut demander à Dieu «la grâce de la honte» parce que c’est «une grande grâce d’avoir honte de ses péchés et de recevoir ainsi le pardon et la générosité de le donner aux autres». […] En réalité, «il est difficile de comprendre le mystère du pardon, parce que c’est un mystère». La réponse est offerte par l’Eglise qui «aujourd’hui, nous fait entrer dans ce mystère du pardon, qui est la grande œuvre de miséricorde de Dieu»

PAPE FRANÇOIS, La grâce de la honteMardi 21 mars 2017
MÉDITATION MATINALE EN LA CHAPELLE DE LA MAISON SAINTE-MARTHE –