Petite catéchèse pour l’Avent 2017 – Notre-Père – 3/4

Le Notre Père dans l’évangile selon saint Luc

Apprendre à prier pour vivre en fils

« Apprends-nous à prier », demandent les disciples à Jésus dans l’évangile selon saint Luc, en le voyant prier et après avoir vu Jean-Baptiste enseigner lui-même à ses disciples à prier.
Dans son évangile, saint Luc est toujours très attentif à nous montrer combien tout l’agir de Jésus, particulièrement les moments décisifs de sa vie – appel des disciples, annonce de sa passion, transfiguration, don du Notre Père, agonie au jardin des oliviers, sur la croix… – découle de Sa prière, combien la révélation du mystère de son identité et la réalisation de sa mission sont portées par Sa prière, combien Sa vie elle-même est un événement de prière, un déploiement de Sa relation vivante avec Son Père.

Ainsi, dans cet évangile, nous comprenons que, par le Notre Père, Jésus ne nous livre pas seulement quelques bonnes paroles qui constitueraient une bonne prière, mais en fait, Jésus hisse toutes nos prières dans la sienne ; Il nous fait entrer lui-même à l’intérieur du dialogue intime de l’amour trinitaire, et ainsi par les 7 demandes du Notre Père, Il veut nous rendre participants de l’accomplissement du dessein de l’amour divin pour l’homme et le monde.

Les paroles du Notre Père représentent donc pour nous des orientations fondamentales pour notre existence, car elles nous conforment à l’image du Fils. Le Notre Père veut former tout notre être, nous mettre dans les mêmes dispositions que Jésus. Il veut modeler en nous l’être filial, par lequel nous serons vraiment nous-mêmes, parce que nous entrerons enfin dans l’unique et seule vraie relation avec le seul vrai Dieu : nous serons dans le Christ et l’Esprit-Saint en communion avec le Père. En prononçant cette prière, il faut laisser la voix de Jésus rejoindre notre cœur et notre Esprit, pour les porter, les guider, et ouvrir en eux un espace et un chemin sûr vers le Père.

Père Ambroise Riché