Catholiques et protestants – Edito 2017 N°9

Cette année, les protestants commémorent les 500 ans de la Réforme. Au cours de l’histoire, les relations entre catholiques et protestants ont connu des périodes de conflits et de tensions. Désormais, chacun désire oeuvrer à une plus grande communion dans le respect et le dialogue. A l’occasion de cette commémoration, la Commission luthéro-catholique romaine sur l’unité a publié un document au titre évocateur : « Du conflit à la communion » qui indique : « En 2017, les chrétiens catholiques et luthériens vont fort à propos, revisiter des événements vieux de 500 ans en plaçant l’Évangile de Jésus-Christ au centre de leurs échanges. L’Évangile devrait être célébré et communiqué à nos contemporains afin que le monde croie que Dieu se donne lui-même aux hommes, et nous appelle à être en communion avec Lui et son Église. C’est là la source de notre joie dans notre foi commune. Pour que cette joie soit complète, il nous faut jeter un regard critique, lucide sur nous-mêmes, non seulement sur notre histoire passée, mais aussi pour aujourd’hui.
Nous, chrétiens, n’avons certainement pas toujours été fidèles à l’Évangile. Nous nous sommes trop souvent conformés à la pensée et aux comportements du monde qui nous entoure. Nous avons maintes fois fait obstacle à la bonne nouvelle de la miséricorde de Dieu. »

Localement, œcuménisme se vit notamment à travers des rencontres amicales. Le 14 octobre dernier, j’ai eu l’occasion de me joindre à la communauté Évangélique Baptiste qui fêtait ses 50 ans de présence à Antony, rue du Sud et j’ai pu constater la belle vitalité missionnaire de cette communauté.

Que ces anniversaires relancent notre désir de travailler à la communion et d’annoncer évangile.

Père Olivier LEBOUTEUX