« Accueillir Protéger Promouvoir Intégrer » – Edito 2018 n°18

Le Dimanche 14 janvier 2018 est la journée mondiale du Migrant et du Réfugié, voulue par le Pape François. A cette occasion, le Saint-Père a publié le 1er janvier, lors de la 51ème journée mondiale pour la Paix, un message qui mérite de s’y attarder, disponible sur le site de la paroisse.

Si le sujet est en effet souvent objet de controverses, il est essentiel, comme chrétien, de ne pas nous en tenir aux polémiques mais de l’aborder avec un regard de foi et de raison. Nous ne pouvons pas nous contenter de considérations abstraites. Comme l’indiquait le Pape Benoît XVI, les réfugiés « sont des hommes et des femmes, des enfants, des jeunes et des personnes âgées qui cherchent un endroit où vivre en paix ».

Le Pape nous incite à nous engager concrètement. Dans ce domaine, chacun est invité à exercer ses responsabilités, dans la prudence et le discernement. Mais sans perdre de vue la situation concrète de chacun, qui ne peut être généralisée : chaque histoire est différente et il convient de pouvoir rencontrer et découvrir par nous-mêmes les situations locales. Le Seigneur ne nous demande pas de résoudre tous les problèmes, mais de savoir, là où nous sommes, vivre l’Evangile non pas seulement par des paroles, mais par des actes. Dans la ville d’Antony, des actions sont engagées pour accueillir les personnes réfugiées et, comme paroisse, nous pouvons apporter notre contribution dans la mesure de nos compétences propres, avec les mouvements et associations qui œuvrent sur le terrain.

Enfin, le Pape nous invite à porter un regard contemplatif, « rempli de confiance, comme une occasion de construire un avenir de Paix ». En ce début d’année, sachons accueillir cette parole prophétique pour devenir des artisans de Paix.

Père Olivier LEBOUTEUX